Retour

Retour
Analyses - 6 septembre 2006

Filtres

Filtres

Type de contenu

Tous les types

Thématique

Toutes les thématiq...

Analyste

Tous les analystes

Chronologie

septembre 2006

Recherche

L
Imprimer Marketing, Technologies,

Les fils RSS: tout le monde en parle, personne ne les connaît!

La notion de fils RSS ne vous dit rien? Ne vous en faites pas, vous n’êtes certainement pas les seuls. Cette nouvelle façon de communiquer sur le Web fait partie des récents outils simplifiés qui permettent aux consommateurs d’exercer un contrôle sur l’information qu’ils veulent recevoir. La popularité croissante des fils RSS modifiera non seulement le comportement général des internautes dans la façon de rechercher l’information, mais influencera également les stratégies de Web marketing des entreprises.

En quoi consiste le RSS ?

Les fils RSS (Really Simple Syndication) permettent à l’internaute de récupérer rapidement, sur son ordinateur, l’information de son choix et de la consulter au moment qui lui convient le mieux. Pour les gestionnaires, l’intérêt de la technologie RSS vient surtout du fait qu’ils bénéficient d’une nouvelle voie de communication efficace et directe avec des consommateurs ayant manifesté le désir de recevoir précisément ce type d’information (voir illustration).

Le format RSS, variante du langage XML, permet de distribuer divers types de contenu Web, notamment des promotions, des nouvelles, des statistiques, etc., et ne peut être interprété que par un lecteur, agrégateur ou regroupeur (tous des synonymes) de ce type de contenu. Plusieurs fournisseurs tels Netvibes, NewsGator et My Yahoo! offrent gratuitement ce type de service.

Normalement, pour recevoir un fil RSS, il suffit de copier le raccourci associé au bouton XML (habituellement orange) et de le coller dans l’agrégateur (voir illustration). On peut soit opter pour l’installation d’un petit logiciel qui recueille automatiquement les nouvelles en format RSS ou personnaliser une page Web dédiée à cet effet. Une fois cette petite procédure complétée, il ne reste plus qu’à attendre que l’information désirée soit acheminée directement à l’agrégateur, sous forme de courts titres. Lorsque quelque chose semble d’intérêt, un clic suffit pour ouvrir la page. De cette façon, le consommateur reçoit l’information qu’il désire, sans perte de temps et, surtout, sans pullulement de courriels.

Un mariage réussi avec le tourisme

Pour de nombreux consommateurs, Internet s’impose comme le meilleur outil de recherche pour dénicher des prestations touristiques à bon prix. Toutefois, trouver d’intéressantes promotions ne se fait généralement pas sans effort. La technologie RSS pourrait certes changer la donne alors que l’internaute hérite d’un tout nouveau niveau de contrôle sur la nature et la pertinence de l’information qu’il reçoit. Cela s’inscrit dans la tendance du Web 2.0 des applications simplifiées et d’utilisation intuitive qui permettent aux consommateurs de jouer un rôle actif et de signifier aux entreprises ce qu’ils veulent. (Lire aussi: Web 2.0, vous n’avez pas fini d’en entendre parler!)

Plusieurs acteurs de l’industrie touristique n’ont pas tardé à mettre en application cette nouvelle forme de communication avec leur clientèle. Par exemple, des agences en ligne comme Lastminute, Expedia et Orbitz proposent à la clientèle de recevoir de façon automatique toutes leurs nouvelles promotions dès qu’elles apparaissent sur le site.

Expedia pousse la démarche un peu plus loin en offrant à sa clientèle de bénéficier d’une page Web personnalisée. Grâce à la technologie RSS, les consommateurs reçoivent les mises à jour des vols ou des produits qui les intéressent vraiment, selon le profil complété. Les alertes s’intègrent aux pages personnelles telles que My Yahoo!, My AOL ou Google Homepage. Même les métamoteurs de recherche se mettent de la partie, dont Mobissimo, qui s’associe au lecteur Netvibes de manière à y intégrer son outil de recherche et d’en faire un fil RSS.

Pour les internautes, l’utilité des fils RSS ne se limite pas à la chasse aux aubaines. Ils leur permettent de demeurer informés des blogues dédiés aux voyages, de recevoir des reportages touristiques, des critiques de destinations, de suivre la météo d’un prochain lieu de vacances, etc.

Embryonnaire mais prometteur

Aussi fantastiques qu’ils puissent paraître, les fils RSS ne sont connus et utilisés que par une petite partie des internautes. Selon un sondage réalisé par Media Buyer Planner en août dernier, seulement 11% des travailleurs américains connaissent la signification des fils RSS et seulement 2% les utilisent. Le taux d’adoption grimpe significativement du côté des internautes réguliers (11 fois et plus par semaine) alors que, en avril dernier, 14% indiquaient s’en servir.

On peut toutefois s’attendre à une très forte croissance de leur popularité car de plus en plus de sites d’information de tous genres offrent désormais ce service. L’usage de masse arrivera probablement avec la convergence des applications servant à gérer les fils RSS avec les systèmes d’exploitation tel Windows et les navigateurs Internet.

Les gestionnaires y trouvent aussi leur compte

Devenu un incontournable pour un nombre croissant d’internautes, RSS s’inscrit aussi désormais comme un puissant outil marketing. Toutefois, contrairement aux autres stratégies de Web marketing, c’est le consommateur qui, cette fois, contrôle la partie. Pour les gestionnaires qui souhaitent utiliser les fils RSS pour faire du marketing, voici quelques conseils:

  • Identifier les caractéristiques des agrégateurs. Ces derniers ne sont pas tous conçus de la même façon, certains affichent par exemple une simple ligne comme fils RSS alors que d’autres présentent un texte plus complet. Il faut bien savoir comment le message apparaîtra à l’écran du lecteur RSS pour évaluer son efficacité.
  • Présenter un message avec une information à valeur ajoutée et non limitée à la vente d’un produit. Par exemple, un hôtelier pourrait de cette façon faire savoir aux internautes intéressés quels sont les soldes de chambres pour leurs destinations de prédilection.
  • Maintenir un contenu créatif et renouvelé. Comme un fil de presse qui roule de manière continue, la clientèle perdra de l’intérêt si les informations ne sont pas mises à jour régulièrement.
  • Bâtir une relation avec la clientèle. La technologie RSS procure une occasion en or de communiquer efficacement avec des clients potentiels puisque ces derniers ont sciemment pris l’initiative de recevoir l’information. De plus, l’entreprise n’a pas à se soucier des filtres contre la publicité non désirée ou des enjeux liés à la confidentialité des usagers.
  • Choisir et définir minutieusement sa clientèle. À l’opposé des campagnes de courriels, la cible rejointe par les fils RSS s’avère extrêmement réduite et ciblée. Il est essentiel de bien connaître le segment visé, de manière à ce que le message livré soit parfaitement adapté.

À l’instar des autres applications issues de l’avènement du Web 2.0, les gestionnaires peuvent prendre le temps d’analyser la situation et de voir progressivement quelles sont les meilleures avenues pour leur entreprise. À ce stade-ci, les choses évoluent très rapidement et il peut s’avérer judicieux pour eux de comprendre dans quelle direction les nouveautés touchant leur secteur d’activité se dirigent afin d’être prêts à prendre le virage le moment venu.

Sources:

– Belcher, James. «Really Seldom Syndication», eMarketer [www.emarketer.com], 28 août 2006.
– eMarketer. «What Do ‘Heavy Users’ Do Online?», [www.emarketer.com], 30 août 2006.
– Flitter, Bill. «Tips for Marketing with RSS», iMedia Connection [www.imediaconnection.com], 12 mai 2006.
– Hodson, Mark. «Introducing the Travel Genie», The Sunday Times [travel.timesonline.co.uk], 5 mars 2006.
– Hotelmarketing.com. «Expedia Introduces RSS Based Travel Services», [www.hotelmarketing.com], 3 mai 2006.
– Hrastnik, Rok. «The 7-Step RSS Marketing Plan», RSS Marketing [rssdiary.marketingstudies.net], 25 juillet 2005.
– Lieb, Rebecca. «Real-Life RSS Marketing», ClickZ [www.clickz.com], 1er juillet 2005.

 

Consultez notre Netiquette